e| d| f| i| pyc| 简体中文| 繁体中文

Accueil    Archives    2018    Les montres OMEGA alunissent à l’écran dans First man : le premier homme sur la lune de Universal Pictures

Les montres OMEGA alunissent à l’écran dans First man : le premier homme sur la lune de Universal Pictures

Le 12 octobre aux États-Unis, les amateurs de montres, passionnés d’aérospatiale et autres curieux pouvaient découvrir à l’écran des montres OMEGA jouer leur propre rôle dans le film First Man : Le premier homme sur la Lune des studios Universal Pictures.

Après le fabuleux succès de La La Land, six fois récompensé aux Academy Awards®, le réalisateur Damien Chazelle et l’acteur Ryan Gosling, tous deux oscarisés, ont reformé leur duo dans First Man, un film qui retrace la fascinante histoire de la première mission habitée sur la Lune, avec pour thème central Neil Armstrong et les dix années qui ont conduit au vol historique d’Apollo 11. Un témoignage poignant et intimiste raconté du point de vue d’Armstrong sur la base du livre de James R. Hansen. Au-delà du triomphe, le film décrit ce qu’a coûté (pour Armstrong, sa famille, ses collègues et la nation toute entière) l’une des plus dangereuses missions de l’Histoire.

Connaissant la tradition inégalée d’OMEGA dans le domaine de l’exploration spatiale, l’équipe de First Man a choisi, à juste titre, de faire porter des montres de la marque aux astronautes d’Apollo, et aux autres.

En 1964, dans le cadre de son programme aérospatial alors en plein développement, la NASA est à la recherche d’une montre qui serait capable d’embarquer à bord de toutes les missions habitées. De nombreuses marques soumettent leurs modèles aux tests ravageurs mis au point pour l’occasion, mais seule la Speedmaster d’OMEGA résiste. En conséquence, elle est officiellement déclarée « Flight Qualified for all Manned Space Missions » (qualifiée par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées) le 1er mars 1965.

Omega-watches lands on-screen with Universal Pictures First man

Dès lors, OMEGA devient l’unique fournisseur de montres pour le programme de vols spatiaux habités de la NASA. Les modèles de la marque ont été utilisés jusqu’aux dernières missions Mercury, ainsi que dans le cadre des programmes Gemini, Apollo, Skylab et Apollo-Soyuz. Aujourd’hui encore la Speedmaster accompagne les vols dans l’espace et permet de suivre l’heure à bord de la Station spatiale internationale.

Du fait de son fabuleux parcours, la Speedmaster d’OMEGA a bien entendu été la première montre jamais portée sur la Lune : c’était en 1969, lors de la mission Apollo 11. Pour la réalisation de First Man, OMEGA a mis à disposition des Speedmasters et d’autres montres de l’époque. Les modèles suivants apparaissent dans le film :

OMEGA Speedmaster ST 105.003.

Ryan Gosling porte cette montre lorsque son personnage s’entraîne à la NASA en vue de la mission Apollo. Dans la vraie vie, c’est aussi le modèle que portait l’astronaute Ed White lors de la première sortie américaine dans l’espace le 3 juin 1965, dans le cadre du projet Gemini.

OMEGA Speedmaster ST 105.012.

La célèbre Moonwatch est portée par les acteurs incarnant les astronautes d’Apollo 11 au cours de leur mission et de leur alunissage historique.

Montre-bracelet OMEGA CK 2605

Un modèle de 1954 porté dans le film au quotidien par Ryan Gosling alias Neil Armstrong.

Chronomètre OMEGA

Un chronomètre des années 1960 utilisé à l’écran par les ingénieurs de la NASA pendant les entraînements. À travers son rôle de chronométreur officiel des Jeux Olympiques, OMEGA a acquis une prestigieuse renommée dans le domaine du sport et des appareils de chronométrage.


www.omegawatches.com

Document PDF (237 KB)

 

Retour à la liste

Les montres OMEGA alunissent à l’écran dans First man : le premier homme sur la lune de Universal Pictures