Communication

Swatch Group

Bienne (Suisse), le 27 octobre 2016

En vertu de l’accord amiable conclu en 2013 entre la COMCO et Swatch Group, ETA a l’obligation de continuer les livraisons aux clients tiers jusqu’en 2019. Les quantités à livrer telles que fixées dans l’accord amiable n’ont de loin pas été achetées par les clients tiers et certains clients majeurs ont renoncé à toute commande pour 2017, alors que ETA a toujours l’obligation de maintenir la capacité de livraison de mouvements mécaniques à hauteur d’environ 1.5 mio de pièces. Pour cette raison, Swatch Group a déposé auprès de la COMCO une requête pour que ETA puisse proposer et vendre à tous ses clients tiers les quantités inutilisées. La requête de Swatch Group n’a jamais eu pour objet de s'écarter de l’accord amiable, mais bien plutôt de compléter celui-ci afin de tenir compte du comportement abusif des clients. Cette requête a été rejetée par la COMCO.

Swatch Group regrette la décision de la COMCO, qu’il considère comme éloignée de toute réalité. Swatch Group va être contraint de maintenir des capacités de production pour les clients tiers, ce qui implique d’importantes charges en termes  financiers et de personnel, ceci quand bien même les commandes de ces clients tiers ont parfois été réduites de manière drastique voire complètement annulées. Avec cette décision, ETA et Swatch Group doivent une fois de plus assumer le risque économique de leurs clients. Malgré une réduction des commandes pour 2017- par rapport à l’année précédente- d’environ 700'000 unités au total de la part de clients importants comme Sellita ou Tudor, et malgré la différence d’environ 900'000 unités entre les quantités effectivement commandées et les capacités inutilisées,  ETA se voit obligée de maintenir les capacités convenues pour les années à venir afin de remplir son obligation de livraison comme définie par la COMCO. La décision de la COMCO pénalise donc à nouveau l’acteur du marché, à savoir ETA, qui a investi de manière très importante dans l’innovation et dans le développement de capacités industrielles, pendant que d’autres acteurs préfèrent une fois encore n’investir que dans le marketing de leurs produits. Afin de couvrir les surcoûts générés par l’obligation de livraison, ETA devra envisager des augmentations de prix massives.

The Swatch Group SA

Nouvelles

Entreprise formatrice de l'année

Entreprise formatrice de l'année

L’entreprise ETA s’est vue décerner par le canton de Soleure le prix de la meilleure entreprise formatrice de l'année. Un grand merci pour cette marque d’estime dont nous sommes particulièrement fiers. Cette distinction revient avant tout à l’ensemble de nos formateurs, qui accompagnent chaque jour nos apprentis avec beaucoup d’engagement et de…

Rapport semestriel 2022
AD HOC

Rapport semestriel 2022

Chiffre d’affaires net du Groupe de CHF 3 612 mio, +7.4% par rapport à la même période de l'exercice précédent,  à taux de change constants, respectivement +6.5% à taux de change actuels, en dépit d’une perte de chiffre d'affaires d'environ CHF 400 mio suite à la fermeture des centres de distribution et de nombreux magasins de détail en avril et…

Réussite de la formation professionnelle initiale

Réussite de la formation professionnelle initiale

Nous félicitons nos apprentis pour la réussite de leur examen de fin d'apprentissage !  Les entreprises et marques de Swatch Group, à savoir Blancpain, Breguet, Certina, Comadur, Diantus, Dress Your Body, EM Microelectronic-Marin, ETA, Longines, Manufacture Ruedin, Meco, MOM Le Prélet, Nicolas G. Hayek Watchmaking School Pforzheim, Nivarox-FAR,…