Jaquet Droz Grande Seconde Skelet-One

Jaquet Droz Grande Seconde Skelet-One

LES DEUX NOUVEAUX VISAGES DE LA GRANDE SECONDE SKELET-ONE

La céramique plasma fait une entrée remarquée aux côtés de l’or rouge. Privilégiant la tradition pour l’une, la technologie pour l’autre, elles complètent les variations d’une pièce devenue emblématique de l’audace créative de Jaquet Droz.

Moderne ou traditionnelle : pourquoi choisir ? La Grande Seconde, visage de la Haute Horlogerie traditionnelle selon Jaquet Droz, a réussi haut la main son entrée dans le XXIe siècle avec sa version Skelet-One.

Cette création s’est imposée en un temps record comme l’un des piliers de l’identité contemporaine de la maison : audacieuse, créative, moderne, en phase avec son temps, sans rien renier de ses origines. Aujourd’hui, Jaquet Droz dévoile deux nouvelles versions de cette Grande Seconde Skelet-One qui, chacune à leur manière, viennent célébrer deux approches stylistiques très complémentaires.

Sur le versant de la tradition, la pièce s’habille d’une boîte en or rouge, l’alliage aurifère privilégié de Jaquet Droz pour ses délicats reflets chauds et cuivrés. Elle se porte sur un bracelet cuir doté d’une nouvelle finition au touché « gomme » qui complète la finition semi-mate des bracelets alligator de la maison. Son gris est exactement celui des ponts qui maintiennent en suspension le délicat mouvement de la Grande Seconde. Au sein de ce boîtier de 41 mm, on retrouve la construction aérienne de ce calibre exclusif à Jaquet Droz, dont chaque composant a été minutieusement évidé jusqu’aux limites de sa résistance. Le train de rouage est intégralement suspendu et fixé aux ponts squelettés du mouvement, remonté par une masse oscillante ajourée qui permet ainsi à la lumière de le traverser de part en part.

Sur le versant de la modernité, Jaquet Droz introduit pour la première fois sur l’une de ses pièces la céramique plasma. Elle est obtenue par transformation de la céramique blanche grâce à des gaz portés à 20’000° C. Sa particularité est d’offrir des reflets métallisés sans qu’aucun fragment de métal n’entre dans sa composition.

Cette modification à coeur préserve toutes les qualités intrinsèques de la céramique. Elle est dotée de la même dureté, légèreté et résistance aux rayures que la céramique haute technologie déjà largement éprouvée. Dans sa livrée gris anthracite, ce nouveau boîtier en céramique plasma est porté par un bracelet en toile grise moderne et dynamique. Cette création se destine aux collectionneurs séduits par la troublante modernité de la Grande Seconde, dont le dessin demeure inchangé depuis près de trois siècles.

 

Nouvelles

LE NOUVEL ENVOL DU COLIBRI DE JAQUET DROZ

LE NOUVEL ENVOL DU COLIBRI DE JAQUET DROZ

Avec cette création estivale, raffinée et colorée, la Maison démontre sa maîtrise de l’art de l’émail plique-à-jour, une technique qui exige une rare dextérité au profit d’une composition naturaliste vive et singulière. Précieuse et onirique : la nouvelle Petite Heure Minute Smalta Clara Colibri brille par une fraicheur et une légèreté dont les…

Jaquet Droz Petite Heure Minute “Dragon”

Jaquet Droz Petite Heure Minute “Dragon”

Petite Heure Minute “Dragon” : Première œuvre née de la collaboration entre Jaquet Droz et John Howe. La maison et l’artiste célébré pour sa direction artistique du « Seigneur des Anneaux » dévoilent une création qui fait la part belle à l’animal mythique, magnifié en micro peinture sur deux séries très limitées. Quel autre mythe traverse les continents, transcende les cultures, les religions, défie les mythes et légendes, s’étire de l’Extrême…

Jaquet Droz au Musee de la Culture de Milan

Jaquet Droz au Musee de la Culture de Milan

Jaquet Droz expose ses chef d’oeuvres au Musee de la Culture de Milan (Mudec) La maison a répondu favorablement à la sollicitation du musée milanais de la culture (MUDEC) pour enrichir son exposition « Robot. The Human Project » des automates historiques créés par Pierre Jaquet-Droz il y a 250 ans. Lorsque le passé rejoint le présent et que le…