Nouvelle Breguet Tradition 7047

Breguet Tradition 7047 Tourbillon Waltz

La valse du Tourbillon

À l’occasion de la date de création du Tourbillon par Abraham-Louis Breguet, la marque lève le voile sur son nouveau modèle issu de la collection Tradition. Un garde-temps affichant des teintes fortes mettant en valeur l’une des plus fascinantes complications horlogères d’hier à aujourd’hui.

Le mécanisme du tourbillon à fusée-chaîne est désormais parsemé de touches de bleu. Afin d’obtenir une uniformité visuelle, différents traitements ont été utilisés sur l’ensemble des composants. La cage du tourbillon ainsi que le cadran sont habillés de revêtements bleus, quant aux maillons de la chaîne, ils sont bleuis thermiquement. Une nouveauté dans la lignée esthétique de la pièce Tradition Quantième Rétrograde 7597 lancée en mai dernier qui jouait avec élégance des contrastes de bleu et d’anthracite.

Une complication légendaire

À l’origine du Tourbillon, une nécessité. Celle de parer, au 18e siècle, au manque de précision dû à la position verticale des montres de poche placées dans les vestons des gentlemens. Un challenge que releva Abraham-Louis Breguet qui, le 26 juin 1801, déposa un brevet pour la création du premier tourbillon. Désormais, cette complication reste l’une des plus appréciées des amateurs de belle horlogerie puisqu’elle dévoile le coeur de la montre.

Le dispositif de transmission du tourbillon fusée-chaîne contenu dans le nouveau Tourbillon 7047 a la propriété d’optimiser la régularité de marche de la montre en lui garantissant un couple constant, quel que soit son niveau de remontage.

Lorsque le barillet est complètement armé il délivre le maximum de sa force. La chaîne agit alors sur le haut de la fusée et donc, sur sa plus petite circonférence. Au fur et à mesure que la chaîne se déroule, son couple diminue mais agit en parallèle sur la partie la plus large de la fusée : sa base. Ainsi, la force d’énergie délivrée est donc constante.

Résolument contemporain tout en affichant les codes emblématiques de la marque, le nouveau Tourbillon 7047 reprend les signatures de la maison horlogère que sont le guillochage « Clous de Paris » sur son cadran excentré en or, les chiffres romains traditionnels ainsi que les aiguilles de forme « pomme ». Tout comme les montres dont elle tient ses origines, son cadran est fixé par trois vis.

Le mouvement

Au coeur de son boîtier de 41 mm en platine bat le calibre 569. Ce mouvement rhodié à remontage manuel renferme 542 composants. Celui-ci est équipé d’un échappement à ancre en ligne inversée ainsi que des cornes en silicium. Ce matériau est également utilisé pour la réalisation du spiral Breguet. Les propriétés du silicium sont multiples. En plus d’être résistant à la corrosion ainsi qu’à l’usure, il est insensible à l’influence des champs magnétiques et améliore la chronométrie du garde-temps. Finalement, le balancier de la Tradition Tourbillon 7047 oscille à une fréquence de 2,5 Hz et sa réserve de marche affiche 50 heures.

La collection Tradition

Avec son esthétisme mêlant héritage et modernité, la collection Tradition, dévoilée en 2005, est la première ligne de la marque à présenter, côté cadran, l’ensemble des organes du mouvement, démontrant ainsi son inspiration des montres de souscription et à tact. Lancée en 1797, la montre de souscription était dotée d’une seule aiguille permettant de lire les heures et les minutes. L’esthétisme de cette pièce à la fois raffinée et minimaliste était avant-gardiste pour l’époque. Son concept également, puisque le paiement d’un quart du prix de celle-ci devait être effectué lors de la commande.

Le même calibre fut utilisé par Abraham-Louis Breguet afin de concevoir les premières montres à tact présentées une année plus tard lors de l’exposition industrielle française. Durant cette période, le faible éclairage réduisait la facilité de lire l’heure sur un cadran. Il n’était pas non plus très élégant de consulter son garde-temps lors de soirées mondaines. Le fondateur de la manufacture horlogère a alors imaginé une pièce permettant la lecture de manière tactile, sans sortir la montre de la poche. En effet, il suffisait à son détenteur de connaître l’heure en touchant la flèche ou l’aiguille des heures tournant à l’extérieur du boîtier et de comparer sa position avec les saillies des heures sur sa carrure.

La collection Tradition actuelle reprend les codes de Breguet de manière contrastée et contemporaine, comme le démontre le modèle Tradition Tourbillon 7047. Ce nouveau garde-temps est proposé sur un bracelet bleu nuit en alligator, muni d’une boucle déployante à triple lame réalisée en platine.

 

Nouvelles

Breguet annonce son partenariat avec Frieze

Breguet annonce son partenariat avec Frieze

Breguet a le plaisir d'annoncer son partenariat avec Frieze, l’une des voix majeures de la culture contemporaine dans le monde. Conclue jusqu’en 2024, cette collaboration avec les cinq foires d’art internationales de Frieze – Frieze London, Frieze Masters, Frieze New York, Frieze Los Angeles et Frieze Séoul – renforce les liens de longue date qui…

Breguet Tradition 7035

Breguet Tradition 7035

Une nouvelle déclinaison étincelante. Lorsque la Maison dévoile la ligne Tradition, elle fait sensation : ses garde-temps sont les premiers à présenter l’entier des organes du mouvement côté cadran. Ode à l’art horloger le plus pointu, cette collection s’inscrit également dans la continuité de l’histoire de Breguet. Ses modèles sont les interprétations contemporaines des montres à…

Breguet, inventeur du Tourbillon

Breguet, inventeur du Tourbillon

L’année 2021 marque les 220 ans de l’une des plus grandes complications horlogères de tous les temps : le Tourbillon. Génial mécanisme à la complexité sans pareille, l’invention fut au centre d’une véritable aventure humaine, qui contribue aujourd’hui encore largement à la notoriété de son créateur Abraham-Louis Breguet, et de sa Maison.…